Saint-Maur c’est Fol’car

Eh oui ! Ce week end se déroulait pour la troisième année consécutive une épreuve de coupe de France de Fol’Car à saint-Maur, sur le circuit des Tourneix.

Mais qu’est-ce que c’est y que ça que le « Fol’Car » ? Non ! contrairement à ce qu’on peut croire, ce ne sont pas des « voitures folles ». L’origine du nom de cette épreuve de sport automobile, l’une des moins chères que connaît la FFSA avec le 2CV Cross, vient de la ville de Folembray dans l’Aisne, d’où est originaire cette discipline.

Pour en savoir plus sur les règles du jeu, je vous suggère de vous rendre sur le site internet de l’écurie Terre du Berry, organisatrice de l’épreuve de Châteauroux/Saint-Maur, qui a donc eu lieu ce week-end.

Pour faire simple, des voitures de séries peu ou pas modifiées se disputent la victoire sur un circuit mi-terre, mi-asphalte. Les courses comptent de 8 à 12 tours comprenant toujours une dizaine voire une quinzaine de concurrents. Les contacts ne sont pas rares et le spectacle est toujours assuré. Avec plus de 30 départs par jour de compétition, on ne trouve pas le temps long. Plus de cent pilotes et plus de 50 voitures assurent le show. Notons qu’une voiture possèdent le plus souvent deux pilotes.

L’épreuve de dimanche a été bien arrosée puisque des trombes d’eau se sont abattues sur le circuit toute la journée. Certes, ceci n’a pas encouragé les spectateurs à venir en nombre, mais ceux présent n’ont pas du regretter de se mouiller un peu tant les courses étaient passionnantes. Le suspens était de mise pour quasiment toutes les manches puisque personne ne pouvaient savoir qui franchirait la ligne en tête. La piste devenue grasse laissait la part belle aux glissades en série et aux sorties de route spectaculaires.
Un résumé de cette journée épique est sera bientôt disponible sur le site de l’Ecurie Terre du Berry.

Voici, pour patienter, un diaporama du Fol’Car de l’an dernier :

Pour voir plus de vidéo de Fol’Car, faites un tour sur YouTube, il n’y a que l’embarras du choix.

La Nouvelle République parle du Fol’Car 2008 de Saint-Maur, l’article résume la journée.

Bip-TV nous propose également un reportage sur la journée de dimanche, avec en prime une interview de Daniel Bionnier, le Président de l’Ecurie Terre du Berry. En vidéo, on se rend tout de suite mieux compte du spectacle.

En ce qui me concerne, je faisais partie des bénévoles, dans l’organisation. J’ai commencé le week-end dès le samedi après-midi pour effectuer les contrôles administratifs (contrôle des licences, des engagements, de l’identité des pilotes, etc.). C’était la première fois que je faisais cela, mais j’ai bien été formé par une amie qui a l’habitude de tout cela. Il faut dire qu’elle est tombé dedans quand elle était petite !

Le dimanche, debout dès 6 H 00 !! Il faut être sur le pied de guerre à 7 H 00 au circuit ! En effet, les contrôles administratifs reprennent à partir de 7 H 30. Et j’en suis toujours, pour finir le travail de la veille.

A partir de 9 H 30 environ, les essais chronométrés commencent. Nous changeons donc de casquette et de lieu, pour nous diriger vers le bord du circuit dans la cabine du chronométrage. Installés au sec et au chaud, nous bénéficierons d’une place que beaucoup nous envie en ce jour de pluie et de froid. Mais notre rôle est capital ! Nous établissons les temps au tour lors des essais chronométrés qui permettront de réaliser les grilles de départ des manches qualificatives. Après les essais chronométrés, seule la position sur la ligne d’arrivée compte. A ce moment, on range les chronos et on prends les stylos pour noter les voitures dans l’ordre de passage sur la ligne d’arrivée… à chaque tour ! On appelle cela l’aboyage… Effectivement, une personne aboit les numéros des véhicules (les annonce) afin qu’un autre les note sur une feuille. A partir de ces relevés on pourra établir les classements. De notre travail dépend toute la validité de l’épreuve !

C’était la troisième fois que j’officiais à ce poste. C’est très sympa d’une part car l’ambiance dans l’équipe est bonne et d’autre part car nous avons une vue imprenable sur la piste et sur les voitures ! C’est le pied, on est aux premières loges.

Dès que des photos seront disponibles, je vous en ferais partager. Je n’ai pas eu le temps d’en prendre moi-même, c’est bien dommage…

Prochaine épreuve de courses automobiles aux Tourneix, le Rallycross est encore plus spectaculaire. C’est le week-end des 12 et 13 juillet 2008… Alors plus d’hésitation, il faut venir !

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *