Une colline bien mystérieuse

Je vous parlais il y a quelques jours d’une colline, située dans le Parc des Planches. Plus précisément, à quelques mètres derrière l’école élémentaire, dans le « petit bois ». Colline bien connue des écoliers d’hier et d’aujourd’hui, elle n’en reste pas moins mystérieuse. En effet, peu de gens connaisse son origine exacte. Je ne vous cacherai pas que je n’en sais pas plus que les autres. Seulement, des rumeurs et des « on-dit » circule depuis longtemps dans le bourg saint-maurois.

Le mur mystérieux derrière la collineSi j’ai tant tardé à vous en parler, c’est comme je vous le disais dans le commentaire du billet précédent, parce que je souhaitais vous montrer la face cachée de cette butte.
Mais qu’elle ne fut pas ma surprise ce week-end, en la contournant… La grille (oui, j’ai bien dit la grille) qui se trouvait là, laissant entrevoir une sorte de passage sous-terrain… avait été rebouchée par un énorme tas de gravats. Cela faisait plusieurs années que je n’étais pas retourné derrière cette butte et je ne m’étais jamais rendu compte que cette entrée avait été condamnée de la sorte. Mes photos pourront quand même accréditer mes dires puisque des murs maçonnés sont toujours présents… et le haut de cette porte est toujours plus ou moins visible.

Le mur mystérieux derrière la collineAlors, le mystère demeure… Etait-ce l’entrée et/ou la sortie d’un véritable passage sous-terrain ? qui desservait le Château des Planches ? Une des fermes proches de l’endroit ? Est-ce vraiment un passage et non juste une petite excavation creusée directement dans la terre et donc ne mène nulle part ?
Outre le mystère entourant cet ancien passage aujourd’hui recouvert de pierres et de végétations et qui sert de lieu de villégiature à toute sorte d’animaux, reste le mystère de l’origine de cette butte.

Comme je le précisais plus haut, de véritables légendes urbaines se sont fait jour pour expliquer la présence de cette colline au milieu d’un petit bois… La plus crédible est celle voulant que ce soit la terre retirée des fondations du Château des Planches durant sa construction. La date d’édification de celui-ci étant environ 1815, la présence d’arbre dessus pourrait s’expliquer. En près de 200 ans, la nature a pu reprendre ses droits. Cependant, à cette époque, n’est-ce pas incongrue d’avoir entassée autant de terre jusqu’à en faire une butte, alors qu’il aurait été plus simple de l’étaler non loin du chantier voire autour du Château une fois terminé ? N’oublions pas qu’il n’avait pas de camions… Cette hypothèse à donc des limites.

Une autre explication, plus naturelle celle-là, pourrait laisser penser que c’est simplement l’érosion qui aurait permis l’élévation d’une telle butte, les arbres qui auront ensuite poussés dessus ont permis son maintien… Le terrain alentour ne permet pas vraiment de confirmer une telle solution…

En tout cas, durant ma jeunesse passée dans les écoles toutes proches, la colline nous a toujours intriguée. J’ai souvenir de discussions entre amis afin de savoir comment elle avait bien pu apparaitre ici cette bosse !

Si, parmi vous, qui me lisez, certains ont entendu parler d’autres hypothèses à propos de cette colline mystérieuse des Planches, participez à la discussion via les commentaires…

3 commentaires sur “Une colline bien mystérieuse

  1. Tout cela m’a l’air bien mystérieux….
    J’aurais bien envie de l’explorer moi ce « possible » sous-terrain ??

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *