Les sculpteurs ont fini…

Puis il était rendu hommage aux sculpteurs.

François JOLIVET présente tour à tour les artistes.

D’abord Germano FRIAS, portugais, (N° 3) qui a quelques temps vécu  sur notre commune et y est revenu cette semaine pour notre plus grand plaisir et parce qu’on lui a demandé… Il a déjà laissé plusieurs œuvres sur notre commune.

Ensuite, Philippe ONGENA (N° 1) qui vient de Belgique, qui vit de son métier et créé des œuvres qui ne laissent pas insensibles. Il laisse une sculpture féminine qu’on essayera de positionner afin qu’elle élève les esprits de ceux qui la regarderont.

Un espagnol Nando ALVAREZ (N° 4), a étudié histoire de l’art, école d’arts appliqués en Espagne autour de la sculpture, la taille de pierre mais il a un talent tout particulier, jeune artiste prometteur à qui l’on souhaite beaucoup de succès.

Et enfin, un français, Philippe RIBAS (N° 2) montre que l’art n’est pas complétement mort en France. On peut observer qualité de son travail, d’une grande sensibilité.

Ces hommes marquent le temps par leur travail, la pierre c’est du matériaux de développement durable, ça ne se détruit pas, au pire ça s’écrase et ça retourne à la pierre.

Faire en sorte que les esprits s’élèvent c’est avoir la certitude du mieux de demain. François JOLIVET

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *