La générosité Saint-Mauroise pour le Téléthon

Le Téléthon ? c’est en décembre non ?

Pour certains c’est toute l’année ou presque !

L'US S-MAUR se met au travail en mairie

En  octobre, avait lieu la  réunion de préparation où tous les intervenants mettaient en place « La » manifestation.

Puis « le » jour, euh les jours :

Soirée Choucroute à la Promenade

Dès le 30 novembre, une soirée « Choucroute » au restaurant de la Promenade animée par l’orchestre The Badgers.

Puis,  le vendredi après-midi, les enfants lançaient l’opération par un magnifique lâché de ballons.

Le loto faisait salle pleine en soirée  et pouvait compter sur un gros bénéfice.

 

3-2-1- 0 le Téléthon est ouvert
Roger FRADET et Christian GAGNEUX, un encadrement au top

Samedi, entre vente de roses et de pâtisseries les manifestations diverses recevaient un intérêt certain de la population sportive – ou pas. En majorité les associations s’étaient mobilisées pour préparer des manifestations diverses : basket, marche, aéromodélisme, foot, club micro, pompiers,etc.

Effort intensif pour une bonne cause.

On fait les comptes et c’est fini ? Non pas du tout, le président de l’US SAINT-MAUR Christian GAGNEUX et son équipe avaient encore une dernière formalité à accomplir.

Un résumé en chiffres sur une feuille blanche

Samedi en mairie, en présence de François JOLIVET il était remis un chèque de  10 089,28 € à Mme  Pierrette Duballet coordonnatrice départementale du Téléthon de l’Indre.

Christian GAGNEUX, Mme DUBALLET, François JOLIVET

Cliquez pour agrandir

2 commentaires sur “La générosité Saint-Mauroise pour le Téléthon

  1. BRAVO à tous,par contre le lâché de ballons,c’est pas cool pour la nature,à bon entendeur…

  2. Bonjour Ju (lien?). Désolée du délai…, le modérateur n’avait pas vu le message parmi une multitude de spam !
    Belle opération il est vrai et comme il est bien, aussi, de penser à notre planète qui va si mal.
    Mais penser à tous ceux – et leur famille – qui espèrent qu’on va améliorer leur quotidien est aussi important. Quel autre symbole, que trouver de mieux pour qu’à travers les enfants, on leur montre notre soutien ? Je ne doute pas que si les bénévoles avaient la solution, ils l’auraient utilisé et qui dit que ces ballons ne sont pas bio-dégradables ? A défaut, on va souhaiter que ces petites boules multicolores ne vont pas aller nourrir les tortues dans les iles lointaines. A bientôt.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *