Catégories
Vie de la cité

Allo maman… dojo…

Pour faire du neuf, il faut parfois utiliser le vieux… ou parfois le supprimer.

C’est ainsi que la construction qui fut un atelier de confection rue de la Martinique a vu son sort définitivement scellé.

Dans les années 90, l’atelier est fermé et la municipalité récupère le local pour en faire une salle municipale qui remplacera celle qui siégeait à côté de la mairie à l’angle des rues du 8 mai et Gué de la Chapelle.

Nombre de réunions de famille, d’association y ont eu lieu. Le centre de loisirs avait là un grand espace de jeux, les ateliers gymnastique, judo et autres s’y déroulaient chaque semaine.

Depuis la construction du dojo  puis de la salle omnisports, route de Villers, cette salle ne servait plus et il devenait nécessaire de lui trouver une nouvelle destination.

 

La construction de la maison médicale, en face, a permis de penser à lui donner une nouvelle vie.

Peu à peu les démolisseurs ont œuvré.

 

 

 

 

 

 

Et les engins ont terminé le travail, un tas de béton et poutrelles entremêlés : la salle a vécu !

Il est dit que la pharmacie s’installera en ces lieux…alors en passant dans la rue, on pourra fredonner

« Fait dojo… t’auras plus bobo…. »

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.