Pour les tifs, l’étoffe d’une pro !

La galerie commerciale du Centre Leclerc, vous connaissez ? Peut-être y avez vous remarqué un petit salon de coiffure ?

Réjane à l'oeuvre
Réjane à l'œuvre

Frédérick fait partie d’une famille de coiffeurs – des gens qui n’ont pas le poil dans la main ! – qui a formé bon nombre d’apprentis. Réjane, sa fille apprentie depuis 2 ans, digne descendante assure déjà fortement la lignée et se prépare pour le CAP en juin.

Cependant, elle n’attend pas le diplôme officiel pour se distinguer. Quand elle a une idée dans sur la tête des autres, elle n’hésite pas et se lance dans les concours. C’est ainsi qu’à Toulouse, elle fut 2e au classement général, au Mondial à Paris, elle se classa 7e en « mariée » devant une cinquantaine de candidats. A Clermont-Ferrand, si elle ne fut que 10e en « chignon » elle fut 3e en « coupe »… pour finir 2e au général…

Enfin le week-end dernier, au Tarmac à Déols, lors du concours placé sous la haute autorité de Jacky Luneau, elle prenait place parmi une vingtaine de concurrents . Pour gagner, il s’en est fallu d’un cheveu !

Le chignon de la 3e place de face
Le chignon de la 3e place de face
Le chignon vu de derrière
Le chignon vu de derrière

Elle sort classée 3e sur les chignons, 2e en coupe et à nouveau termine 2e au classement général. Elle reçut ses médailles de la main de Mr FLEURET, Maire-adjoint à CHATEAUROUX.

Ce qui est très bien et laisse entrevoir la valeur de cette jeune apprentie, pour qui il n’est pas utile de se faire des cheveux (blancs !) et promet de nous en faire voir de toutes les couleurs (ou teintures…).

En attentant, certaine de ne pas user de la pellicule, j’ai sorti mon APN pour vous permettre d’admirer le résultat.

La coupe qui vaut une 2e place
La coupe qui vaut une 2e place

1 commentaire sur “Pour les tifs, l’étoffe d’une pro !

  1. Réjane,

    C’est au cheveux (ou au poil) tous cela!!!

    Moi qui te connait, je te félicite et je t’encourage pour la suite de ta carrière, même si on ne se voit plus beaucoup, je pense encore à toi et a Fred, lorsque je vais chez le « coupe tif » du village ou j’habite maintenant.

    amitié.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *