Le Moulin du Got (suite)

Tout à côté, l’atelier imprimerie ne désemplit pas non plus… Chacun veut imprimer son prénom…

Dans un casier sont placées les caractères à imprimer. Sur un composteur, on dispose ces caractères, on « compose » le mot à imprimer.

Cette suite est placée sur la machine, soigneusement calée pour l’assemblage. On encre l’ensemble, on place délicatement sa feuille sur l’ensemble. On fait passer le rouleau… et magique…on a joué les Gutenberg !!!

Notre merveille est imprimée, il ne reste qu’à replacer chacune des lettres utilisées : c’est la distribution.

Beaucoup de personnes, et pas seulement des enfants, se sont prêtées au jeu et on ainsi joué à l’apprenti cet après midi.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.